Comment empêcher la chaleur de rentrer dans une chambre ?

23 avr 2024

La température idéale dans la chambre à coucher est de 17 °C. En hiver, cela ne pose pas de problème, mais comment garder sa chambre au frais alors que les températures extérieures commencent à monter ? 

 

Voici les 4 questions à se poser pour adopter la bonne stratégie d’ici l’été. 

Où se situe votre chambre à coucher ?

Compte tenu des besoins réduits en chauffage qui caractérisent les chambres à coucher, celles-ci sont régulièrement orientées plus au nord. Toutefois, toutes les configurations sont possibles et peuvent présenter des avantages spécifiques selon les régions, le type de construction et les préférences des habitants.

 

Pour bien aborder votre stratégie anti-chaleur dans la chambre, vous devez donc commencer par noter son orientation. Si elle est exposée plein nord, vous ne subirez pas directement les apports de chaleur dus au rayonnement solaire (en tout cas pas depuis les parois de la chambre donnant sur l’extérieur).

 

En revanche, si la pièce est exposée au sud, le rayonnement risque d’affecter sévèrement votre confort thermique en été : création de chaleur, accumulation derrière les fenêtres fermées… Tous les ingrédients de la surchauffe sont au rendez-vous quand la chambre est exposée au soleil.

 

Quelle que soit l'exposition, il existe des solutions, à commencer par le choix du vitrage. 

À quand remonte l'installation de vos fenêtres ?

Si vous habitez dans une maison ou un immeuble construit avant les années 1970, et non rénové depuis, il est probable que vos fenêtres ne soient pas assez efficaces.

 

 

Les défauts des anciennes fenêtres à simple vitrage

À partir de la première réglementation thermique de 1974, les critères de performance énergétique et d'isolation thermique sont sérieusement rehaussés en construction neuve. Avant cette date, le simple vitrage est courant, et il va progressivement disparaître dans le neuf au profit du double vitrage.

 

Si vos fenêtres sont constituées de simples vitrages, le problème est le suivant : les échanges thermiques entre l’intérieur et l'extérieur sont bien plus importants. En été, cela signifie que la chaleur extérieure va impacter quasiment instantanément votre confort intérieur. Avec un double vitrage, ce phénomène est considérablement retardé. Avec du triple vitrage, il est encore mieux maîtrisé.

 

 

Les solutions pour empêcher la chaleur de rentrer dans la chambre

On en revient à la première question, celle de l'orientation de votre chambre à coucher. Si celle-ci est exposée au nord, n’hésitez pas à faire installer un triple vitrage, si cela est techniquement possible. Le seul inconvénient de cette solution est qu'elle réduit les apports solaires dans la pièce. Or, si le vitrage de la chambre n’est jamais exposé au soleil, vous n’avez rien à perdre.

 

Si votre chambre peut bénéficier d'apports solaires généreux en hiver, il serait dommage de s’en priver. Dans ce cas, un double vitrage peut vous aider à mieux maîtriser votre confort thermique tout au long de l'année.

 

Et, là encore, il existe des solutions pour pallier le manque de protection contre les rayons du soleil : des stores réfléchissants. 

toile véranda

Quelles sont les protections solaires installées ?

Qu’avez-vous installé devant vos fenêtres pour prolonger la nuit de quelques heures et faire la grasse matinée ? Un rideau ? Des volets battants ou roulants ? Des stores intérieurs ou extérieurs ?  

 

Chaque solution présente des avantages et des inconvénients selon les saisons et les habitudes des utilisateurs. En été, toutefois, certains équipements se distinguent des autres par leur capacité à réfléchir le rayonnement solaire. C’est le cas des stores intérieurs REFLEX'SOL.  

 

Grâce à leur surface spécialement conçue pour réfléchir les rayons solaires, les stores anti-chaleur REFLEX'SOL vous protègent contre l’effet de serre qui se produit dans vos chambres exposées au soleil. En journée, vous pouvez continuer à profiter d’une belle luminosité même avec les stores anti-chaleur fermés.  

 

Pour les marmottes qui préfèrent rester dans le noir après le lever du soleil, REFLEX'SOL propose aussi des rideaux occultants thermiques qui utilisent la même technologie avec seulement 2 % de rayons solaires transmis.  

 

Quel que soit le format, stores intérieurs ou rideaux, les solutions REFLEX'SOL empêchent la création de chaleur dans les chambres exposées au soleil.   

Quel est l'environnement direct du logement ?

 

Où se situe votre logement ? En centre-ville ? À la campagne ? D’une manière générale, les sols artificialisés restituent en soirée la chaleur accumulée pendant la journée. D’où la formation d'îlots de chaleur dans les zones urbanisées. Dans les environnements naturels ou plus végétalisés, le rafraîchissement nocturne est ressenti bien plus rapidement et plus intensément par les habitants.

 

Vous devez tenir compte de ces tendances observées à l’échelle locale afin d’ajuster au mieux votre stratégie d’aération. En ville, dans un environnement très bétonné, il faut parfois attendre le milieu de la nuit pour ressentir la chute de température. Si vous résidez en pleine nature, le début de soirée devrait déjà vous apporter la fraîcheur suffisante pour aérer le logement.

 

Une fois que vous avez identifié le bon horaire, il faut employer la bonne technique. Tâchez d'utiliser toutes les ouvertures possibles, y compris les portes, pour faire circuler l’air frais extérieur à travers toutes les pièces de l'habitation. Une fois ce balayage d’air effectué, vous pouvez conserver la fenêtre de la chambre entrouverte pour bénéficier d’un flux d’air frais continu.

Découvrez tous nos articles

Blog
04.06.2024
Quel est l'impact du vitrage sur les températures de votre maison ?
Lire la suite
store californien dans véranda
06.05.2024
Comment isoler sa baie vitrée de la chaleur ?
Lire la suite
chambre face à une baie vitrée
23.04.2024
Comment empêcher la chaleur de rentrer dans une chambre ?
Lire la suite
Nous utilisons des cookies et autres traceurs pour analyser et améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques de mesure d’audience et vous permettre de lire des vidéos. Vous pouvez à tout moment modifier vos paramètres de cookies en cliquant sur le bouton «Modifier mes paramètres». En cliquant sur le bouton «OK, j’accepte» vous acceptez le dépôt de l’ensemble des cookies. Dans le cas où vous cliquez sur « modifiez mes paramètres » et refusez les cookies proposés, seuls les cookies techniques nécessaires au bon fonctionnement du site seront déposés. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page « Charte de données personnelles ».